Posted in: Web 2.0

Le 23 janvier 2006 sera Live, Windows Live bien sûr!

C’est dans le show-room parisien de Microsoft France, en plein coeur du 7eme arrondissement que l’agence Heaven avait convoqué hier soir une cinquantaine de privilégiés pour assister à la présentation officielle de la beta de la suite Windows Live.

Parmi cette poignée d’internautes avertis on retrouvait quelques blogueurs influents, ou jugés comme tels, dont votre serviteur. Au programme de la soirée les demonstrations successives de Windows Live Mail, Windows Live Messenger, Live.com, Windows Live Expo alias Fremont ou encore Windows Live Local, l’occasion idéale de faire le point sur toutes ces nouvelles applications.

De nouvelles méthodes de travail

L’introduction est faite par Phil Holden, « évangéliste web » Microsoft de son état et maintenant en charge de du programme Windows Live au niveau mondial. Ce grand gaillard un peu loufoque revient d’abord sur les changements de méthode de travail qui sont intervenus chez Microsoft ces dernières années.

En effet, Microsoft en lançant son programme Live assure avoir pris conscience des changements majeurs de comportement et de consommation face au média internet de la part de ses utilisateurs. Le web est maintenant devenu le premier reflexe de recherche d’informations et de services et les applications se doivent d’être beaucoup plus simples à utiliser comme le sont les logiciels grand public dévéloppé par le géant de Redmond. Autre constat, il est perturbant pour l’utilisateur de passer d’une interface graphique Hotmail complétement différente de celle de Messenger par exemple. La suite Live est donc là pour servir de fil rouge à toutes les futures interfaces (UI) graphiques des nouvelles applications Microsoft à venir.

Microsoft pour satisfaire à ces nombreux objectifs a donc réorganisée sa façon de concevoir de nouveaux produits. Quelques faits marquants de ces nouvelles méthodes: organisation du travail sous forme de « scrums » littéralement « mêlées » en français pour signifier des groupes de travail ultra-compact, des mises à jour produit plus rapprochées, une attention accrue au feedback des utilisateurs, interprétion des feedbacks utilisateurs dans les développements en cours, un mode de travail plus horizontal fixé sur les attentes des clients, etc…

La suite Windows Live promet donc d’être riche en ajustements, modifications et autre évolutions.

Windows Live Mail

Fort de cette introduction Phil Holden enchaine sur la présentation de l’une des briques majeures de Windows Live : le mail. Live Mail est donc présenté comme le successeur de MSN Hotmail d’ici le mois d’avril prochain. D’ici là il vous faudra patienter avant d’envoyer un mail à vos amis depuis cette nouvelle interface à moins de posséder une invitation en tant que beta-testeur.

Les innovations au delà de l’interface sont nombreuses et vont ravir les amateurs d’applications Web 2.0: backend de l’applicatif entièrement refondu, introduction des technologies AJAX permettant le drag and drop, pas de refresh de la page pour la mise à jour des informations, moteur de recherche amélioré, gestion avancée des courriers indésirables, refonte du carnet d’adresses,… A signaler que la démonstration est faite à partir du Master 4 de Live Mail et que le Master 5 arrive déjà très prochainement.

Windows Live Expo alias Fremont

Après avoir présenté Live Mail, notre ami Phil s’attaque à Live Expo, dont le nom de code initial est Fremont. Fremont est un système de gestion de petites annonces en ligne directement inspiré de CraigsList.
La beta présentée est complètement privée puisque ouverte uniquement aux salariés de Microsoft et à leur famille. De plus c’est la première fois en Europe que le projet est présenté à des internautes extérieurs à Microsoft…

Fremont n’a rien d’innovant en soit au niveau des fonctionnalités de base de ce genre de site, son intérêt principal vient de son intégration à la suite Live et aux outils communaitaires de Microsoft. Vous pourrez ainsi limiter la publication d’une annonce à vos seuls contacts MSN messenger. Pour en finir avec Fremont on peut signaler l’intégration intelligente de Live Local, le service de cartographie, dans les fonctions de recherche ainsi que des fils RSS par catégories.

Deux autres produits de la suite Live sont ensuite présentés par Antoine Alcouffe, chef de produit MSN Search en France. Il s’agit de Live Local, concurrent direct de Google Earth et autres YahooMaps déjà accessible sur le territoire américain, et de Live.com, le service de personnalisation de Microsoft successeur de Start.com. Je reviendrai ultérieurement sur ce service en consacrant un article entier aux MicrosoftGadgets.

Conclusion

La présentation des différents produits développés par Microsoft était correctement mené et les applications sont de qualité. Or, je reste avec un sentiment curieux de ne pas avoir été bluffé par des innovations transcendantes. Toutes les applications qui nous ont été présentées existent déjà et le seul fait marquant à noter sur la suite Live est que celle-ci est développée justement par Microsoft. Ce seul point fera sans doute de Windows Live est succès.

Pour conclure, il est intéressant de se demander si votre futur numéro de téléphone mobile ne sera pas votre pseudo MSN Messenger? En effet, Microsoft compte commercialiser très rapidement un Messenger Phone qui vous permettra de contacter vos contacts Messenger sur une ligne téléphonique traditionnelle ou par Voix sur Ip directement de pseudo à pseudo! Affaire à suivre…

> Consulter la galerie photos de la soirée

Comments (2) on "Le 23 janvier 2006 sera Live, Windows Live bien sûr!"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *